Célébrations des messes
Après ce 26 novembre 2020 en matinée, mesures sanitaires : actualité.
Paroisse Saint Louis
Communauté des Enfants de Padre PIO : Facebook @ceppchoisy
Paroisse Saint Leu Saint Gilles : YouTube @saintleusaintgillesthiais
Doyenné

DIMANCHE DE PÂQUES

Entrer dans la joie de ce jour
En ce jour résurrection et de joie, le texte ci-dessous, soutiendra notre prière, alors que beaucoup sont dans l’inquiétude et connaissent des difficultés.

Aujourd’hui, rien ne nous empêchera de danser,
et la terre va trembler sous nos pieds !
Nous serons les hommes et les femmes de la danse !

Aujourd’hui, rien ne pourra nous empêcher de chanter,
et l’humanité en sera émue.
Nous serons les hommes et les femmes de la joie de vivre !

Aujourd’hui, ni la faim, ni la pauvreté, ni la tristesse,
ni la guerre, ni le coronavirus,
ni l’arrêt du travail, ni le confinement difficile,
ni l’impossibilité de nous réunir…
Aujourd’hui… Pâques !

Rien ne nous empêchera de te louer, Seigneur,
de te chanter, de danser !
Tu es ressuscité, et tu nous fais vivre…, survivre !
Qui mieux que nous peut danser ?
Qui mieux que nous peut rouler le tam-tam ?

Aujourd’hui, Seigneur, sur les cendres de nos vies,
sur les squelettes de nos guerres, de nos souffrances,
sur les aridités de nos sécheresses intérieures…
Nous te chantons, Seigneur,
pour nos frères et soeurs qui ont perdu le chant et la joie,
qui ont perdu le sourire et la danse…
Car tu es ressuscité ! Alléluia !

(d’après Agwaelomu Etombo Mokodi)

Un chant de Pâques ou un alléluia fera écho à cette profession de foi en la résurrection.

Certains préféreront chanter directement le Gloire à Dieu, encadré d’un alléluia festif au début et à la fin.
Par exemple : Le Christ est vivant -Alléluia (I 214 JP Lécot / J Herrera / Zech) couplets 1, 3 et 6

Écouter la Parole

Rien ne nous empêchera de te louer, Seigneur,
rien ne nous empêchera d’écouter ta parole
.

Lecture des Actes des Apôtres (Ac 10, 34a.37-43)

L’Apôtre Pierre donne une première catéchèse aux païens de la maison de Corneille.
Jésus, qui a vécu en faisant le bien, est mort et ressuscité pour que tout homme qui croit reçoive le pardon de ses péchés. Et nous sommes envoyés pour l’annoncer.

Ou

Lecture d’une lettre de saint Paul

Les deux lectures au choix – Col 3, 1-4 et 1 Co 5, 6b-8 – sont des relectures de
l’événement pascal. Désormais, baptisés, nous sommes passés de la mort à la vie.
Nous sommes devenus le pain de la Pâques, hommes nouveaux destinés à partager la gloire du Christ.

Aujourd’hui… Pâques !
Tu es ressuscité ! Alléluia !

On aura soin de chanter un alléluia développé avant de proclamer l’Évangile.

Lecture de l’Évangile selon saint Jean (Jn 20, 1-9)

La résurrection ne se manifeste que par l’absence du corps du Christ. Aucun autre signe n’est donné à ceux qui entrent dans le tombeau. Et c’est cette absence qui ouvre un espace qui permet d’accéder à la foi.

NB Si certains prient dans l’après-midi ou le soir, ils pourront prendre le récit des pèlerins d’Emmaüs en Luc 24, 13-35.

Prière pour le monde
Celui qui préside peut introduire :

Nous te chantons, Seigneur,
pour nos frères et soeurs qui ont perdu le chant et la joie,
pour eux, nous prions.

Ô Christ ressuscité, exauce-nous !

-Pour l’Église, mère de miséricorde.
-Pour les gouvernements sollicités par les événements.
-Pour les personnes malades.
-Pour les personnels soignants.
-Pour ceux qui vivent un deuil.
-Pour ceux pour qui le confinement est une épreuve.

(Intentions libres)

Faire action de grâce

Aujourd’hui, rien ne pourra nous empêcher de chanter,
et l’humanité en sera émue.

On prend un chant de Pâques qui rend grâce à Dieu pour le don de la vie nouvelle.
Par exemple : Christ est vraiment ressuscité I 169

On dit ou on chante le Notre Père.

• Conclusion
Pour conclure ce temps de prière, nous pourrons appeler sur nous-mêmes et nos familles, la bénédiction de Dieu.
Celui qui préside dit :

Que demeure sur nous la grâce pascale
que Dieu nous a offerte aujourd’hui :
qu’elle nous protège de l’oubli et du doute.
Amen.

Par la résurrection du Christ,
nous sommes déjà nés à la vie nouvelle
et nous connaissons une joie que rien ne pourra nous ravir
pas même la mort.
Amen.

Maintenant que sont finis les jours de la Passion,
marchons à la suite du Ressuscité pour connaître avec lui
la joie parfaite en son Royaume.
Amen.

Pour terminer, on pourra reprendre l’Alléluia ou un chant de louange pascale
Par exemple : Canticorum Jubilo (A toi la gloire, à toi ressuscité)

Textes proposés par le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle – SNPLS
58 Avenue de Breteuil – 75007 PARIS
01 72 36 69 35 – snpls@cef.fr