Célébrations des messes
A compter de mars 2022, mesures sanitaires encore en vigueur : actualité.
Paroisse Saint-Esprit

Dimanche 27 février 2022 _ 8ème dimanche du temps ordinaire – Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur _ Informations _

HUITIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur.

Célébrant : PERE PAUL/ PERE STEPHANE
Chantre : CHŒUR NOTRE DAME DE FATIMA
Clavier : THIERRY

TEMPS D’ACCUEIL

Antienne d’ouverture
Le Seigneur s’est fait mon protecteur, il m’a dégagé, mis au large , il m’a libéré, car il m’aime.

Chant d’entrée : A CE MONDE QUE TU FAIS
1. A ce monde que tu fais chaque jour avec tendresse
Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.
A ce monde où tu voudrais plus de joie, moins de détresse,
Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.
A ce monde qui renaît s’il a foi en ta promesse,
Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.
R/ Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où la justice habitera.
2.Sur les hommes qu’il t’a plu de créer à ton image
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.
Sur les hommes que l’on tue pour leur peau ou leur visage
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.
Sur les hommes qui n’ont plus qu’à se taire sous l’outrage
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.
Kyrie : Messe de la grâce
Seigneur je viens pour implorer
Ton pardon sur mon péché
De tout mon cœur, de toute ma Foi
De tout mon cœur, je reviens vers Toi
Ô Christ je viens pour implorer
Ton pardon sur mon péché
De tout mon cœur, de toute ma Foi
De tout mon cœur, je reviens vers Toi
Seigneur je viens pour implorer
Ton pardon sur mon péché
De tout mon cœur, de toute ma Foi
De tout mon cœur, je reviens vers Toi

Gloria : Messe de la grâce
Gloire à Dieu au plus haut des cieux |
Gloire à Dieu au plus haut des cieux | bis
Paix sur Terre aux hommes qu’il aime, aux hommes qu’il aime |
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons, nous te glorifions,
Nous te rendons grâce, pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Jésus Christ, Seigneur fils unique
Agneau de Dieu, le Fils du Père.
Toi qui enlèves, le péché du monde,
Prends pitié de nous, reçois nos prières
Toi qui es assis, à droite du Père,
Prends pitié de nous, reçois nos prières
Car Toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Tu es le Très-Haut, Jésus-Christ,
Dans l’unité du Saint-Esprit,
Et dans la gloire de Dieu le Père. R/
PRIERE.
Nous t’en prions, Seigneur, accorde-nous de vivre dans un monde ou les évènements se déroulent
selon ton dessein de paix, et ou ton Eglise connaisse la joie de te servir dans la sérénité.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu,
pour les siècles des siècles.
PREMIÈRE LECTURE
« Ne fais pas l’éloge de quelqu’un avant qu’il ait parlé » (Si 27, 4-7)
Lecture du livre de Ben Sira le Sage
Quand on secoue le tamis, il reste les déchets ; de même, les petits côtés d’un homme paraissent dans ses
propos. Le four éprouve les vases du potier ; on juge l’homme en le faisant parler. C’est le fruit qui
manifeste la qualité de l’arbre ; ainsi la parole fait connaître les sentiments. Ne fais pas l’éloge de
quelqu’un avant qu’il ait parlé, c’est alors qu’on pourra le juger.
– Parole du Seigneur.
PSAUME
(Ps 91 (92), 2-3, 13-14, 15-16)
R/ Il est bon, Seigneur, de te rendre grâce ! (Cf. Ps 91, 2)
Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
d’annoncer dès le matin ton amour,
ta fidélité, au long des nuits !
Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les parvis du Seigneur,
il grandira dans la maison de notre Dieu.

Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »
DEUXIÈME LECTURE
« Dieu nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ » (1 Co 15, 54-58)
Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens
Frères, au dernier jour, quand cet être périssable aura revêtu ce qui est impérissable, quand cet être mortel
aura revêtu l’immortalité, alors se réalisera la parole de l’Écriture : La mort a été engloutie dans la
victoire. Ô Mort, où est ta victoire ? Ô Mort, où est-il, ton aiguillon ? L’aiguillon de la mort, c’est le
péché ; ce qui donne force au péché, c’est la Loi. Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire par notre
Seigneur Jésus Christ. Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, soyez inébranlables, prenez une part
toujours plus active à l’œuvre du Seigneur, car vous savez que, dans le Seigneur, la peine que vous vous
donnez n’est pas perdue.
– Parole du Seigneur.
Acclamation : Jeunesse en Mission
Chante alléluia au Seigneur,
Chante alléluia au Seigneur.
Chante alléluia, chante alléluia.
Chante alléluia au Seigneur !
Alléluia. Alléluia.
Seigneur, ouvre notre cœur
pour nous rendre attentifs aux paroles de ton Fils.
Alléluia. (Cf. AC 16, 14b)
ÉVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT LUC
« Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur » (Lc 6, 39-45)
Alléluia. Alléluia.
Vous brillez comme des astres dans l’univers
en tenant ferme la parole de vie.
Alléluia. (Ph 2, 15d.16a)
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples en parabole : « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne
vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ? Le disciple n’est pas au-dessus du maître ; mais une fois
bien formé, chacun sera comme son maître.
Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la
remarques pas ? Comment peux-tu dire à ton frère : « Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil’, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.
Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit.
Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. L’homme bon tire le bien du trésor de son cœur qui est bon ; et l’homme mauvais tire le mal de son cœur qui est mauvais : car ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. »
– Acclamons la Parole de Dieu.
Homélie

Prière Universelle :
Ne sois pas sourd à l’appel de nos cœurs !
Seigneur écoute-nous : Seigneur exauce-nous !
Offertoire : Trouver dans ma vie ta présence
Trouver dans ma vie ta présence
Tenir une lampe allumée
Choisir avec toi la confiance
Aimer et se savoir aimé
1-Croiser ton regard dans le doute
Brûler à l’écho de ta voix
Rester pour le pain de la route
Savoir reconnaître ton pas
2-Brûler quand le feu devient cendre
Partir vers celui qui attend
Choisir de donner sans reprendre
Fêter le retour d’un enfant
3-Ouvrir quand tu frappes à ma porte
Briser les verrous de la peur
Savoir tout ce que tu m’apportes
Rester et devenir meilleur.
Prière sur les offrandes :
Seigneur Dieu, ce qui est offert en l’honneur de ton nom, c’est toi qui le donnes, et tu reconnais dans
ces offrandes notre attachement à ton service ; nous implorons ta bonté : que ta largesse, d’où vient
notre mérite, contribue à notre récompense éternelle.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur.
Sanctus : Messe de la grâce
Tu es Saint, Dieu de l’univers
Tu es Saint, Dieu de l’univers
Hosanna au plus haut des cieux, au plus haut des cieux. (Bis)
Le ciel et la Terre sont remplis de ta gloire, de ta gloire.
Béni soit celui qui vient dans le nom du Seigneur, du Seigneur.
ANAMNÈSE : Il est grand le mystère de la foi (par le prêtre)
Notre Père
Agneau de Dieu : messe de la grâce – Glorious
Agneau de Dieu, toi qui enlèves Le péché de notre monde
Entends nos cœurs, Vois notre foi, Viens nous sauver
Viens et prends pitié.
Agneau de Dieu, toi qui enlèves Le péché de notre monde
Entends nos cœurs, Vois notre foi, Viens nous sauver
Viens et prends pitié.

Agneau de Dieu, toi qui enlèves, Le péché de notre monde
Entends nos cœurs, Vois notre foi, Viens nous combler
Donne-nous la paix.
Chant de communion : Tu fais ta demeure en nous
R. Tu es là présent, livré pour nous.
Toi le tout-petit, le serviteur.
Toi, le Tout-Puissant, humblement tu t’abaisses.
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
C’est ton corps et ton sang,
Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd’hui
Reposer en nos cœurs,
Brûlé de charité, assoiffé d’être aimé,
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
3. Unis à ton Amour, tu nous veux pour toujours
Ostensoirs du Sauveur,
En notre humanité, tu rejoins l’égaré,
Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
PRIERE APRES LA COMMUNION :
Tu nous as rassasiés, Seigneur, par ce dont qui nous sauve, et nous implorons ta miséricorde : par ce
même sacrement qui nous fortifie en cette vie, rends-nous dans ta bonté, participants de la vie
éternelle.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Chant d’envoi : Rendons gloire à notre Dieu
R. Rendons gloire à notre Dieu !
Lui qui fit des merveilles,
Il est présent au milieu de nous
Maintenant et à jamais !
1. Louons notre Seigneur,
Car grande est sa puissance,
Lui qui nous a créés,
Nous a donné la vie.
2. Invoquons notre Dieu,
Demandons-lui sa grâce,
Il est notre Sauveur,
Notre libérateur.
3. Oui le Seigneur nous aime,
Il s ́est livré pour nous.
Unis en son amour,
Nous exultons de joie.