Célébrations des messes
A compter du 1er juillet 2021, mesures sanitaires : actualité.
Paroisse Saint Louis
Paroisse du Saint-Esprit : Facebook @ceppchoisy
Paroisse Saint Leu Saint Gilles : YouTube @saintleusaintgillesthiais
Doyenné

Assemblé Plénière des évêques de France – Résolutions votées –

L’Assemblée plénière de la Conférence des évêques de France s’est achevée ce lundi 8 novembre 2021.

Les évêques de France et Mgr Celestino Migliore, nonce apostolique (ambassadeur du Saint-Siège en France) étaient réunis à Lourdes pour cette Assemblée plénière d’automne, du mardi 2 novembre au lundi 8 novembre.

De nombreux invités ont rejoint les évêques lors des différentes séquences de cette Assemblée qui a réuni au total près de 600 participants.

Essentiellement consacrée à la réflexion et au travail lié à la réception du rapport de la CIASE (Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église), l’Assemblée fut également marquée par la séquence liée aux enjeux écologiques « Clameur de la Terre et clameur des pauvres », les mercredi 3 et jeudi 4 novembre. Il y fut notamment rappelé combien les personnes en situation de précarité sont les premières victimes de la crise écologique.

Vendredi 5 novembre les évêques ont reconnu la responsabilité institutionnelle de l’Église dans les violences subies par les personnes victimes.

La matinée du samedi 6 novembre fut marquée par un temps mémoriel et un temps pénitentiel préparés avec des personnes victimes : pose d’une photo près de l’hémicycle du Sanctuaire de Lourdes et temps de recueillement et de prière au pied de la Croix sur le parvis de la Basilique Notre-Dame du Rosaire.

 

DISCOURS DE CLÔTURE

Monseigneur Eric de Moulins Beaufort – évêque de Reims et président de la CEF, clôt cette assemblée plénière le lundi 8 novembre 2021.

 

L’article en sa totalité ICI

Discours de l’Assemblée Plénière, vidéo

RESOLUTIONS VOTÉES PAR LES ÉVÊQUES LE 8 NOVEMBRE 2021

« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »

À l’écoute des personnes victimes d’abus et instruits par le rapport de la CIASE, les évêques de France ont voulu se mettre sous la Parole de Dieu qui les pousse à agir en prenant les mesures pour que l’Église accomplisse sa mission en fidélité à l’Évangile du Christ.

Les évêques de France décident et votent 4 mesures globales :

  • Une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation (INIRR) et sa présidence est confiée à Marie Derain, cadre du ministère de la justice ancienne défenseure des enfants adjointe du défenseur des droits de 2011 à 2014, dont la mission commence dès à présent avec les moyens financiers nécessaires
  • Demande au Saint-Père d’une équipe de visiteurs qui évaluera les actions entreprises par les évêques dans chaque diocèse, en matière de lutte contre les violences et aggressions sexuelles dans l’Église.
  • Financement de l’indemnisation des victimes soit par le désaisissement des biens de l’Eglise soit par la souscription d’emprunt.
  • Dans une démarche de synodalité, les évêques décident de mettre en place des groupes de travail composés de laïcs, diacres, prêtres, personnes consacrées, évêques. Des personnes victimes y seront associées.

Retrouvez ici toutes les résolutions et les mesures votées par les évêques, le 8 novembre 2021